Incertains Regards

Section Théâtre Aix-Marseille Université


Balhauss d’après Renan Cheneau | Carole Errante

dimanche 12 mars 2017, par Arnaud Maïsetti


Du 28 février au 4 mars 2017 au Théâtre Antoine-Vitez à Aix en Provence
Création universitaire mise en scène par Carole Errante
D’après des textes de Renan Cheneau



— information pratiques
— présentation du projet
— équipe artistique et distribution
— Extrait
— On en parle
— Images du spectacle
— le projet universitaire



Informations pratiques :

— Mardi 28 février à 20h30
— Mercredi 1 mars à 19h00
— Jeudi 2 mars à 19h00
— Vendredi 3 mars à 20h30
— Samedi 4 mars à 20h30


Présentation du projet

Une proposition scénique, théâtrale et dansée, avec comme point de départ une salle de bal.
C’est dans un dance hall de salle des fêtes, que les corps d’une vingtaine de jeunes gens tenteront de dégager des espaces de liberté.
Par le mouvement et la danse, ils questionnent leurs places dans le jeu social et érotique d’un monde traversé par toutes sortes de représentations.
Leurs voix nous interpellent sur une génération hédoniste qui se définit avec les mots de Chéneau comme « violente/mièvre, cynique/détachée, joyeusement no future ».


Équipe artistique et Distribution

D’après les textes de Ronan Chéneau Res/persona, Fées, Cannibales
Mise en scène : Carole Errante (compagnie La Criatura, Marseille)
Création universitaire avec les étudiants des cursus théâtre d’AMU et la participation de l’atelier de Langue des Signes d’AMU

Assistantes à la mise en scène : Cléo Sagit et Romane Pineau

Avec Lise Icard, Thelma Caillet, Chloé Leroy, Anaëlle Bocci, Sara Pignatel, Nathan Alessandri, Faustine Guegan, Héloïse Juan, Flora Poughon, Jean-Louis Castellano-Serafino, Lucie Longueville, Maëlys Zucchi, Armande Mazzoni, Luis Zander, Mara Molinaro et Fabienne Baptiste Albert

en LSF : Laura Brenac, Émilie Dalmas, Pauline Groc, Justine Mathieu, Estelle Rispoli, Manon Trujeda assistées de Justine Seguin, Rachid El Omri et Cyril Julien. Remerciements à Mélanie Hamm.

Médiation : Claudia Malatrait
Scénographie : Anaëlle Niger
Régie : Thomas Fehr et Marine David
Responsable scénographie : Magalie Lochon
Responsables régie : Benjamin Salignon et Jean-Luc Hervé


On en parle

à venir


Extrait

à venir


Images du spectacle

@Nedim IMRE








La metteur en scène


Carole Errante a été formée au Conservatoire National d’Art Dramatique à Marseille sous la direction de Jean Pierre Raffaëlli ainsi qu’à l’Université de Provence où elle a obtenu une maîtrise d’études théâtrales.
Initialement formée à la danse classique à l’Opéra de Marseille, puis traversant l’expérience du music-hall comme danseuse de revue, elle s’est ensuite dirigée vers la danse contemporaine puis vers la danse- théâtre.
Elle se passionne également pour les danses latines (Salsa, Tango Argentin) et principalement le Flamenco (formation auprès de Rafael Campallo, Pilar Ortega, Mercedes Ruiz, Juana Amaya, Israel Galvan ...)
Elle travaille régulièrement comme comédienne, danseuse ou metteure en scène avec diverses compagnies telles que le Théâtre de la Mer (Akel Akian/Frédérique Fuzibet), Théâtre Sud, Théâtre de Cuisine (Cathy Deville/Christian Carrignon), Cie Itinérrances (Christine Fricker), Cie l’ombre Chinoise ( Eric Mesley) ou encore le Théâtre des Personnes et des Choses (Aicha Sif).
Parallèlement elle joue et/ou met en scène au sein de La Criatura :
— Las Chucherias dans Fuera de Compas, fantaisie théâtrale flamenca]
— Paradis d’Enfer, Music-Hall expérience
— Bang Bang, variations sur le thème du dépit amoureux
— Mademoiselle Julie, petite forme cabaret pour une comédienne berlinoise.
— Le Cas Blanche-Neige, d’Howard Barker,


Le projet universitaire

Une création universitaire est un travail artistique professionnalisant intégré au cursus de formation art du spectacle d’Aix-Marseille Université. Celle-ci constitue un moment de travail privilégié pour les étudiants en leur permettant en effet une mise en situation dans un cadre professionnel. La présence de Sonia Chiambretto et Louis Dieuzayde, en charge de la réalisation d’État Civil, mais aussi l’intégration complète de la création au programme du théâtre du Bois de l’Aune permet un cadre de travail idéal. Les étudiants ont à leur charge de constituer un collectif artistique complet composé en fonction de leurs filières de spécialisation. Techniciens, comédiens, et chargé de production mettent ainsi à profit leurs connaissances pour permettre la création d’un spectacle de qualité. Ce travail est réalisé à temps plein durant quatre semaines de production suivie de deux jours d’exploitations et mêle les étudiants de théâtre de la première à la cinquième année.