Incertains Regards

Section Théâtre Aix-Marseille Université


Que faire ? | Rencontre & échange autour des jeunes compagnies

mercredi 30 mars 2016


Table-Ronde, le 31 mars, à 15h, au théâtre Antoine-Vitez, à Aix-en-Provence



Dans le cadre de son compagnonnage avec le Théâtre Antoine Vitez, le Collectif En Devenir organise le 31 mars à 15h au Théâtre A. Vitez une table ronde où il partagera ses questions avec d’autres jeunes compagnies ou professionnels du théâtre, les étudiants du Master professionnel “Dramaturgie et écritures scéniques” d’AMU et les spectateurs intéressés.


Attendus

Vivant dans une époque qui voit à nouveau monter le nationalisme et la xénophobie, qui est témoin du démantèlement de l’état de droit, qui voit accroître une présence militaire dans la vie quotidienne, qui ne peut plus dire avec certitude qu’elle ne vivra point de conflit violent ou de guerre ;

Vivant dans une époque où le sentiment d’impuissance face à de nombreuses catastrophes, qu’elles soient écologiques, politiques ou sociales, domine depuis longtemps ; entraînant dans notre génération, cynisme et obéissance exclusive aux stratégies de rentabilité ;

Vivant dans cette époque où l’art échappe moins que jamais à ses formes classiques d’instrumentalisation : assimilation des œuvres à des marchandises et à des outils de pacification sociale ; ces formes d’instrumentalisation entraînent ce que nous refusons : l’individualisation des artistes et leur mise en concurrence, l’uniformisation des formes esthétiques et la diminution de leurs enjeux, articulés exclusivement au respect de la diversité des goûts.

Enfin, vivant dans une époque où ces phrases ne semblent plus être que des lieux communs - ce qui devrait nous inquiéter d’autant plus - nous voulons partager un questionnement entre jeunes artistes de théâtre, auquel nous souhaitons aussi associer le public :

Armés de ce refus et du désir d’échappées, face à ce contexte : Que faire ? Quel théâtre pour ce temps ?

Nous vous proposons de discuter sur trois questions. À partir des différentes positions des compagnies présentes, en mesurant nos divergences, oppositions ou similitudes, nous aimerions faire avancer la pensée collective. Malgré notre place fragile dans la production - thème de parole systématique dans la professionnalisation des jeunes compagnies - nous avons choisi de concentrer le débat sur la forme esthétique, ceci à partir de trois questions principales :

1) Quelles formes esthétiques désirons-nous et comment faisons-nous politiquement du théâtre ? Au théâtre, est-ce qu’il nous faut des histoires ? Quel rapport désirons-nous avec le public ? Comment jouer ? Quel place faite au texte ? Quels corps ? etc. etc.

2) Quels liens existent-ils entre choix esthétiques et fonctionnement professionnel ? Quelle influence a notre professionnalisation sur nos choix esthétiques ? Nos désirs esthétiques sont- ils corrompus par les obligations de la production ? Et si oui, comment y échapper ?

3) Quel but politique poursuivons-nous dans le théâtre ? Quelle est notre position par rapport à un théâtre politique, et quelle est notre pratique ?


Dispositif

L’esprit du débat est le suivant : à partir de la parole d’un certain nombre d’invités, représentant de positions diverses, mais aussi intéressés par ce questionnement, il s’agira de traverser le questionnement proposé. On tentera de fabriquer collectivement du sens aussi bien grâce aux interactions entre les invités que par les réactions et les questions des assistants.

Un modérateur aura comme fonction d’articuler ce foisonnement collectif aux trois questions énoncées plus haut.

Pour que ce dispositif soit efficace, nous avons pensé que la parole des invités devrait être une parole un peu structurée en amont et que la parole des assistants n’avait pas pour objet de leur permettre d’exposer leurs identités, mais d’être acteur de la fabrication collective du sens.

En fin de débat, la parole sera donnée à deux témoins, particulièrement concernés par ces questions, qui feront retour à l’ensemble de l’assistance sur ce qu’ils ont perçu et sur les ouvertures possibles qu’ils ont notées.


Liste des invités à l’heure actuel

- Invités confirmés :
— Mirabelle Rousseau - Théâtre Obsessionnel compulsif (Paris)
— Raphaelle Bouvier et Maxime Potard - Muerto Coco (Marseille)
— Bertrand Cauchois – ET ALORS ! Cie (Le Mans)
— Malte Schwind - Collectif En Devenir (Marseille)
— Vincent Franchi - Cie Souricière (Toulon)

- Invitée pressentie :
— Collectif Le Grand Cerf Bleu

- Témoins :
— Arnaud Maïsetti - Maître de conférences AMU
— Frédéric Fachena - Collectif 12 (Mantes-la-Jolie)

- Modérateur :
— Danielle Bré - Présidente et Chargée de la programmation Théâtre A. Vitez